Boutique Biologiquement.comMusculation et compléments alimentaires

  Posté par proteines       Laisser un commentaire
[Total : 14    Moyenne : 2.9/5]

Qui n’a pas vu dans les vestiaires d’une salle de gym un sportif, une fois son entraînement terminé, avaler un shaker de protéines. Du dopage pensez-vous ? Non, simplement un moyen de compléter son alimentation et d’optimiser ses progrès. Les explications de notre partenaire David Costa.

Parallèlement à une séance de musculation, la prise d’un complément alimentaire en poudre tel que les protéines ou les gainers ne représente pas une source de tricherie. Ces produits trouvent leur place dans le quotidien par le côté pratique qui les caractérise. Il est en effet bien plus pratique de préparer un shaker avec 1 dose de poudre que de cuisiner une escalope de poulet et du riz ! De plus, ces compléments permettent un apport nutritionnel précis car seuls les nutriments dont vous avez besoin sont présent avec en plus la présence de vitamines et minéraux pour participer à vos besoins journaliers recommandés.

Protéines bio en poudre pour la musculation
Protéines bio en poudre pour la musculation

Caséine : meilleur rapport qualité-prix ?

La caséine est la protéine la plus commune et la moins onéreuse des protéines utilisées en musculation, c’est la principale protéine qui compose le lait. La teneur en protéine des poudres de caséine est de 80 % en moyenne et sa valeur biologique de 80. La valeur biologique est déterminée par sa composition en acides aminés essentiels. La valeur de référence étant celle de la protéine d’œuf qui est de 100, certaines whey ont une valeur supérieure à 114.
La caséine se caractérise par une assimilation lente, elle fournit des acides aminés au corps pendant environ 8 heures ce qui assure un effet anti catabolique idéal et une grande digestibilité. La caséine est donc idéale pour maintenir une balance azotée positive sur une longe période, d’où son importance le soir pour favoriser le processus de récupération et de croissance musculaire.

Whey : comme du petit lait !

La whey est aussi connu sous le nom de protéine de petit lait ou lactosérum. Elle est issue du petit lait (par exemple dans le liquide qui se trouve sur le dessus des yaourts nature). Sa valeur biologique varie de 104 à 114 en fonction de son procédé d’extraction. C’est le supplément qui a la meilleure valeur biologique.
La whey est une protéine rapide, assimilée 20 à 30 minutes après son ingestion. Elle permet réponse anabolique après un entraînement de musculation grâce à un apport abondant d’acides aminés. L’effet est de stopper le catabolisme et de commencer l’anabolisme ce qui participe donc directement à la construction musculaire.

La protéine de soja contient tous les acides aminés essentiels. Cette protéine est idéale pour les personnes qui suivent un régime alimentaire strict, à l’instar des végétariens ou des personnes intolérantes au lactose présent dans la protéine de lait (caséine, whey). La protéine de soja est composé de 90 à 95 % de protéines et assimilable en 1 à 2 heures. Elle se situe entre la caséine et la whey quant à sa vitesse d’assimilation.

A prendre avec modération !

La seule critique  provient de sa teneur en isoflavones (phytoestrogènes). A faible dose, ils sont bénéfiques pour les hommes et les femmes (antioxydant, réduction du cholestérol et de l’ostéoporose), mais à forte dose, ils font diminuer le rapport testostérone / œstrogène chez les hommes ce qui va à l’encontre la musculation.
Malgré ses vertus intéressantes la protéine en poudre ne fait pas prendre plus de muscle que la protéine issue de l’alimentation classique (viandes, poissons, céréales ou légumineux). Une consommation excessive n’entrainera pas une prise de poids mais sollicitera fortement votre système rénal pour permettre l’élimination des protéines en excès sous forme de déchets organiques tels que l’urée et l’acide urique.

Quelques recommandations

La littérature scientifique indique un seuil maximal liant la prise de protéines et l’amélioration des performances, ce seuil est situé 2 grammes de protéines par kilo de poids de corps, au delà la prise de protéines ne permet pas d’avantages de résultats. Les besoins en protéines sont différents en fonction de chaque personne.
Enfin, il faut noter que l’association de protéines et de glucides dans une ration post-entraînement (dans les 30 minutes suivant la séance) permettra une stimulation hormonale.

Un autre complément en poudre très répandu est le gainer ou « weight gainer », « gain de poids » en français. Il s’agit de mélanges de protéines, glucides et lipides. Leur utilité est d’apporter facilement une bonne quantité de calories afin de subvenir à ses besoins énergétiques.

Le weight gainer, c’est quoi ?

En général, il est composé de glucides (en quantité variable selon les marques et type de gainer) à fort index glycémique (dextrose ou maltodextrose), de protéines (en quantité variable selon les marques et type de gainer), peu de lipides, des vitamines, des minéraux, des acides aminés et quelque fois de la créatine.

De la graisse, pas de muscle

Il est faux de croire que toutes les calories supplémentaires liées au gainer seront utilisées synthétiser du tissu musculaire. Tout est question d’accord, d’équilibre avec les besoins énergétiques, car les calories en trop seront stockées sous forme de graisse. Par conséquent les weight gainer facilitent la prise de poids sous forme de graisse et de muscle. La quantité de graisse prise dépendra de la quantité de calories excédentaires.

Une question de morphotype

L’intérêt des gainer est a associé au morphotype. Les ectomorphes, personnes qui mangent beaucoup sans grossir, pourront ainsi avoir un apport calorique supplémentaire simple sans être obliger d’avoir 6 vrais repas par jour.
En revanche si vous êtes de ceux qui prenez du gras facilement (endomorphe) réfléchissez sérieusement à la prise de gainer qui ne sera pas forcément utile.

Avant toute décision de prise de gainer ou de protéine en poudre, il est indispensable de faire le point sur son alimentation afin de considérer son adéquation avec ses besoins énergétiques et ses objectifs sportifs.

Boutique Biologiquement.comLa caséine

  Posté par proteines       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La caséine est la protéine issue du lait de vache. C’est ce qu’il se fait de mieux actuellement en matière de protéine à diffusion progressive pour un apport continu en acides aminés.

Cette protéine, contrairement à la whey protéine, possède une assimilation très lente. Cela va permettre à l’organisme d’être nourri en acides aminés pendant plusieurs heures et ainsi permettre de préserver le tissu musculaire.

Comme la whey protéine, la caséine est très pauvre en sucre et en graisse.

Cette protéine est idéale entre les repas et avant le coucher pour éviter le catabolisme nocturne et agit durablement contre la dégradation des tissus musculaires, en diffusant progressivement ses acides aminés dans le sang de façon à entretenir directement vos muscles.

Elle va ainsi permettre de nourrir le métabolisme pendant le sommeil, car même si pendant nos phases de repos notre cerveau se repose, notre corps lui, continue de travailler afin de reconstruire les tissus musculaires« abimés » par l’entraînement et puise ainsi dans ses réserves.

Reconstruction musculaire grâce à la caseine
Reconstruction musculaire grâce à la caseine

En effet, les muscles se reconstruisent pendant les phases de récupération et surtout la nuit pendant le sommeil. Il est donc primordial d’apporter aux muscles tous les nutriments qui leurs sont nécessaires, et c’est pourquoi toutes les marques proposent actuellement des compléments alimentaires comportant de la caséine.

Notamment, FUTURELAB, qui est une marque de renom dans le monde du bodybuilding, vous offre PRO 80 qui est un produit très fortement dosé en caséine. De plus, il est associé à de nombreuses vitamines et minéraux pour une assimilation optimale et un apport complet sous tous les angles.
Ensuite, il est intéressant de savoir que la caséine peut être utilisée comme collation hyper protéinée.

Il est d’ailleurs recommandé, par de nombreux spécialistes du bodybuilding, d’avoir un apport en protéine au maximum toutes les 3 à 4 heures.

Comme vous le savez, manger toutes les 3 heures, lorsqu’on a une activité professionnelle ou peu de temps libre, n’est pas chose facile. C’est pourquoi avec une supplémentation en caséine, cette contrainte s’estompe et ainsi, tous vos muscles bénéficieront d’une diffusion d’acides aminés pendant de longues heures.

En soi, la caséine s’avère être un complément alimentaire indispensable afin d’améliorer sa diététique quotidienne. Que ce soit en période de prise de masse afin d’optimiser la construction musculaire, ou même en période de sèche où elle aura un effet protecteur contre la dégradation de la masse musculaire, la caséine reste incontournable dans le monde du bodybuilding.